ARE Amélioration des Rythmes Educatifs

L'ARE, l'Amélioration des Rythmes Educatifs avait vocation à être plus globale que le seul retour à la semaine de 5 jours pour les écoles maternelles et élémentaires. Celui-ci devait être accompagné d'une réduction notable des vacances d'été et concerner les deux cycles d'enseignement.

La mise en place de l'ARE, s'est donc traduit en 2013-2014, à Paris, par :
- le retour à la semaine de 5 jours,
- la mise en place d'activités péri-éducatives complémentaires, gratuites, deux jours par semaine, d'une durée d'une heure et trente minutes chacune.

La mise en place de l'ARE à Paris aurait pu être l'occasion de voir émerger un débat qui n'a jamais vraiment eut lieu publiquement : l'Ecole doit-elle uniquement un savoir académique comme au temps du Minisitère de l'Instruction Publique ou doit-elle éduquer plus largement ce que suggère la dénomination de Ministère de l'Education Nationale ? 

Les textes stipulent que la mise en place de l'ARE devait être pilotée par des comités de pilotage académiques, départementaux et municipaux : autant d'instances où les associations de parents d'élèves doivent siéger …
A Paris donc, il y a :
- 1 Comité de Pilotage Académique,
- 1 Comité de Pilotage Départemental (Mairie de Paris)
- 20 Comités de Pilotage Municipaux, autant que d'Arrondissements.

Dans ce dossier, vous trouverez trace des travaux de la Peep dans ces différentes instances ainsi que quelques documents annexes.

Ici,vous trouverez :
le portail de la Mairie de Paris consacré à l'ARE,
- le décret relatif à l'organisation du temps scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires,
- le dossier consacré à la réforme des rythmes scolaires d'EDUSCOL
- le rapport de la 
"mission d'appui au diagnostic organisationnel de l'aménagement des rythmes éducatifs"   de la ville de Paris en date de février 2014